Le Grand Parc concentre près de 500 ha de terres agricoles, soit ¼ de sa superficie. Soutenues pour s’inscrire dans des circuits courts et bio, les productions agricoles se diversifient dans le respect de la qualité de l’eau.

Au Grand Parc, on cultive des céréales, des plantes aromatiques et l’on produit de l’huile, de la farine, du miel, de la bière, des fromages, des potages, des coulis et des huiles essentielles.
La production exclusive de céréales destinées à l’alimentation animale qui caractérisait l’agriculture du Grand Parc dans les dernières décennies est révolue. Place aux productions vivrières de qualité. 50% des parcelles sont déjà classées en bio et l’objectif est d’atteindre les 80% en 2030.

Un monde de saveurs, tout près

Cette dynamique nouvelle, enclenchée par la création en 2010 de la marque « les Saveurs du Grand Parc », puis en 2015 du label du même nom, a marqué un tournant pour mobiliser les agriculteurs. Initié par le Symalim, propriétaire et gestionnaire du Grand Parc, l’objectif  de ce label est de créer des filières de proximité afin d’assurer des revenus aux producteurs et aux distributeurs. Et l’énergie qu’y consacre le Symalim a d’ores et déjà donné de beaux résultats. Pour preuve, les 1400 convives quotidiens du Restaurant Interadministratif de Lyon dégustent chaque semaine des pâtes 100% locales fabriquées avec le blé dur cultivé au Grand Parc. C’est ici aussi que le créateur de la Brasserie Dulion, qui propose des bières fabriquées exclusivement à partir de céréales crues sans passer par l’étape du maltage, se fournit en matières premières. Même démarche pour la meunerie Moulin Marion, implantée tout près dans l’Ain, qui produit des farines bio de sarrasin ou de seigle cultivés au Grand Parc et assure ainsi des débouchés aux exploitants. Sans oublier, le projet porté par Lysianne Cittadini, ingénieur en recherche biologique, biochimie et physiothérapie de formation, qui s’est lancée en 2014 dans la culture de plantes médicinales et aromatiques sur une surface agricole du Grand Parc. Ses premières productions, très encourageantes en qualité, commencent à être commercialisées.

Un écosystème vertueux

Ces évolutions majeures du projet agricole du Grand Parc s’inscrivent dans une stratégie claire : faire du site un territoire d’expérimentations autour de la santé et de la qualité de l’alimentation. (Ré)apprendre à bien manger, à faire le lien entre ce que produit la terre et ce que l’on ingère, cultiver le goût, prendre soin de l’environnement…autant de choix aux menus des événements et des animations qu’organisent le Grand Parc pour les enfants et les grands.


Pour en savoir plus : téléchargez la stratégie Espaces Naturels et Agricoles du Grand Parc
Pour découvrir les saveurs du Grand Parc, rendez vous sur http://www.grand-parc.fr/les-saveurs-du-grand-parc/
A noter : les productions « les saveurs du Grand Parc » sont en vente à l’Atol’.
Chemin de la Bletta 69120 Vaulx-en-Velin  04 78 80 56 20